CONRAD VITASSE

 

 

 

« La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard. » John Stuart Mill

 

 

Conrad est né en 1985 en France. Autodidacte et passionné, il a fait de la photographie un moyen d’expression et de création permettant de retranscrire une manière de voir le monde. Il privilégie le lien avec la nature, la faune et la flore, dans ce qu’elle a de plus pur, sauvage et inattendu. Curieux et globe-trotteur dans l’âme, ses nombreux voyages sont une occasion de s’enrichir personnellement grâce à ces nouvelles expériences, et d’ouvrir une fenêtre sur ce qui nous entoure à travers la lentille de son appareil photo. Au hasard des rencontres et des lieux, il capture des moments suspendus dans le temps et dans l’espace afin de toucher et d’émouvoir sans artifice et avec simplicité. Ses prises de vue sont vécues comme une narration photographique, un moyen de raconter une histoire. Ce n’est pas tant l’esthétisme qui est recherché par l’auteur des clichés que l’authenticité de l’instant. Selon lui, la photographie peut être qualifiée « d’art vivant » : il est impossible de capturer deux fois la même chose à l’identique car à chaque instant, un paramètre fait varier la prise de vue qu’il s’agisse de la lumière, ou du sujet lui-même. Pour le photographe, c'est cette inconstance et cette intrigante incertitude qui fait de cet art un challenge.

 

- Anabelle Di Vita Dollfus

 

© 2018 CONRAD VITASSE - ALL RIGHTS RESERVED

 

CONRAD VITASSE

 

 

« La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard. » John Stuart Mill

 

 

Conrad est né en 1985 en France. Autodidacte et passionné, il a fait de la photographie un moyen d’expression et de création permettant de retranscrire une manière de voir le monde. Il privilégie le lien avec la nature, la faune et la flore, dans ce qu’elle a de plus pur, sauvage et inattendu. Curieux et globe-trotteur dans l’âme, ses nombreux voyages sont une occasion de s’enrichir personnellement grâce à ces nouvelles expériences, et d’ouvrir une fenêtre sur ce qui nous entoure à travers la lentille de son appareil photo. Au hasard des rencontres et des lieux, il capture des moments suspendus dans le temps et dans l’espace afin de toucher et d’émouvoir sans artifice et avec simplicité. Ses prises de vue sont vécues comme une narration photographique, un moyen de raconter une histoire. Ce n’est pas tant l’esthétisme qui est recherché par l’auteur des clichés que l’authenticité de l’instant. Selon lui, la photographie peut être qualifiée « d’art vivant » : il est impossible de capturer deux fois la même chose à l’identique car à chaque instant, un paramètre fait varier la prise de vue qu’il s’agisse de la lumière, ou du sujet lui-même. Pour le photographe, c'est cette inconstance et cette intrigante incertitude qui fait de cet art un challenge.

 

- Anabelle Di Vita Dollfus

 

© 2018 CONRAD VITASSE - ALL RIGHTS RESERVED

 

CONRAD VITASSE

 

 

« La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard. » John Stuart Mill

 

 

Conrad est né en 1985 en France. Autodidacte et passionné, il a fait de la photographie un moyen d’expression et de création permettant de retranscrire une manière de voir le monde. Il privilégie le lien avec la nature, la faune et la flore, dans ce qu’elle a de plus pur, sauvage et inattendu. Curieux et globe-trotteur dans l’âme, ses nombreux voyages sont une occasion de s’enrichir personnellement grâce à ces nouvelles expériences, et d’ouvrir une fenêtre sur ce qui nous entoure à travers la lentille de son appareil photo. Au hasard des rencontres et des lieux, il capture des moments suspendus dans le temps et dans l’espace afin de toucher et d’émouvoir sans artifice et avec simplicité. Ses prises de vue sont vécues comme une narration photographique, un moyen de raconter une histoire. Ce n’est pas tant l’esthétisme qui est recherché par l’auteur des clichés que l’authenticité de l’instant. Selon lui, la photographie peut être qualifiée « d’art vivant » : il est impossible de capturer deux fois la même chose à l’identique car à chaque instant, un paramètre fait varier la prise de vue qu’il s’agisse de la lumière, ou du sujet lui-même. Pour le photographe, c'est cette inconstance et cette intrigante incertitude qui fait de cet art un challenge.

 

- Anabelle Di Vita Dollfus